SOMMAIRE

  • : Journal de mes activités artistiques, ce qu'il se passe, ce que je souhaiterais, mes pistes, envies, réflexions, découvertes, rencontres etc...
  • : 13/08/2007
  • Retour à la page d'accueil

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
Vendredi 4 juillet 2014 5 04 /07 /Juil /2014 23:58

Demain matin, je pars avec mon amie Véronique Lamare avec qui j'expose à Saintes, à l'Abbaye aux Dames du 07/07 au 23/09. Nos deux travaux dialoguant dans la salle capitulaire de ce beau lieu historique, le titre de l'exposition est DE PIED EN CAP et j'y montrerai 15 pièces de la série LES PIEDS SUR LA TABLE, pièces gravées sur plateaux de tables en formica (j'en suis à 24 pièces et 6 autres arrivent).

Je savais bien que cela allait arriver, la dernière, la 24ème, la danse macabre, fait charnière et me permet de penser que j'ai encore beaucoup de marge pour faire évoluer ce travail et me sentir encore aventurier. J'ai utilisé 2 couleurs... et le résultat me laisse à penser pour la suite de bonnes choses heureuses. Affaire à suivre... plutôt exitante.

La série sur laquelle je commence à oeuvrer a pour titre MARIN, MARINE, 7 pièces, commande pour la Maison du patrimoine et de l'Oralité à Capbreton. Une série comme un tout sur l'univers maritime, la pêche, les marins, le port etc... le poisson sera au rendez vous pendant quelques mois, je m'immerge. La première au chapitre sera sous le signe de la sacro sainte Baleine (je sais, ce n'est pas un poisson), je sais qu'il y aura un Octopus et une pêche miraculeuse. J'ai un fil conducteur et une logique dans mes supports, à moi de dérouler la pelote magique.

Cette série appartiendra à la ville de Capbreton, elle devra être terminée pour le début du mois de Décembre et normalement, une petite publication existera.

Je serai à Capbreton du 14 au 21 juillet pour continuer à m'immerger, moi qui ne sais pas nager.

J'ai rencontré l'ébéniste qui devrait construire l'ambon, une belle rencontre, ça avance lentement.

Sinon, tout va très bien.

Par Pascal Daudon
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 16 juin 2014 1 16 /06 /Juin /2014 16:27

De Pied en Cap est le nom de l'exposition que je fais à Saintes à l'Abbaye aux Dames, avec mon amie Véronique Lamare; cette exposition commence le 07/07 à 17 h 30 dans la salle capitulaire et se termine le 23 septembre.

J'y montrerai 15 pièces de la série sur formica gravé : LES PIEDS SUR LA TABLE, je suis actuellement sur la 24ème de la série, je finis dans cette ambiance Musique/Moyen-âge par une Danse macabre. D'autres pièces de cette série gravée viendront plus tard, une grande collection que je montrerai au fur et à mesure, la prochaine sera à la bibliothèque Flora Tristan à Bordeaux fin septembre. 

Les personnes qui désirent poser leurs pieds et d'autres parties de leur corps sur ces plateaux de table en formica sont les bien venues, vraiment...

Marin, Marine est le titre de la série de pièces/commandes que je vais réaliser pour la Maison de l'Oralité et du  Patrimoine de Capbreton. 7 pièces couleurs autour du port de Capbreton, de la vie en mer, de la pêche et des mythes maritimes, un plaisir à rendre début décembre. Cette série appartiendra à la ville et sera visible sur place.

Les oeuvres que j'ai réalisé pour des institutions à vocation patrimoniales (musées, archives etc...) sont nombreuses, peut-être que quelqu'un un jour trouvera ces références. A force de travailler avec l'ombre, mon travail plastique reste dans l'ombre...mais de personne, cela est déjà positif. Il suffirait d'un peu plus de lumière sur ma production et ma démarche depuis longtemps pour prendre conscience de la cohérence de mon art et de ma rigueur.

Ce n'est pas à moi à organiser la lumière sur mes oeuvres, sauf en exposition, le futur s'en chargera...ou pas, les liens existent.

Mon imaginaire et mes lectures et collectages glissent vers l'univers maritime tellement riche, j'aime tellement "ouvrir un nouveau dossier, une nouvelle piste" , certains sujets attendent depuis des années comme la préhistoire, le monde celte, les romains, les débuts de l'aviation et d'autres plus ethnologiques ou mythologiques.

Une nouvelle pièce en couleur (en opposition avec les pièces gravées monochromes de la série LPSLT) d'une nouvelle série : LE CHOIX D'UNE ILE a vu le jour, une autre arrive, ne pas perdre ce plaisir de la couleur qui vibre, de la pièce qui pousse nuit aprés nuit comme une grande photographie que je révèlerais sur un mois couleur aprés couleur.

Les ateliers que je fais avec mes Dames du 3ème âge terminés pour cette année seront reconduit dans 2 pôles séniors, une bonne chose.

L'Ambon devrait se débloquer, j'attends de rencontrer l'ébéniste à qui je vais demander de créer l'objet brut pour y travailler ensuite.

Je suis toujours là avec mes projets, mes désirs, mes plaisirs, mes rencontres, j'avance humblement et sereinement et je sens que la pelote que je déroule depuis des années a encore beaucoup de réserve, à moi de ne pas faire de noeuds, casser le fil ou pire, tout emmêler.

Par Pascal Daudon
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 6 mai 2014 2 06 /05 /Mai /2014 15:58

Le temps coule, le formica se grave et je reprends mon travail Pinceaux/Crayons sur Papier/Bois, un Fragment de la maison des songes 16 est au sol, en cours de réalisation. Plaisir de retrouver mes outils chéris et la couleur qui pousse chaque nuit, petit espace entre 2 Formicas de la série LPSLT.

Même si la série gravée m'est très importante, il était temps que je reprenne mes activités plus colorées, plus picturales, les 2 peuvent se cotoyer et se nourrir même. Ce Fragment est un peu un renouveau, enfin je l'espère.

Je me méfie de l'enfermement et en même temps il me faut longtemps pour avancer dans une technique que j'invente et améliore, moi qui suis sujet à l'empirisme, irrémédiablement. Comment croire que j'avance, comment faire mieux ou aussi bien que certaines pièces passées, comment me sentir encore aventurier de mon travail plastique et garder ce plaisir qui m'anime depuis des années ??? vigilance...je ruse, je joue.

Aprés ce nouveau Fragment, le 16ème, un autre dans le même esprit attend avec en fond de vieilles cartes routières, une avancée dans la série. Quand je me sépare de certaines pièces d'une série "ouverte" il me faut en créer d'autres nouvelles pour alimenter ma collection et surprendre l'Autre, le regardeur, avec vraiment l'idée d'aller un peu plus loin tout en restant dans un type de chemin, d'ambiance, quel plaisir d'apprendre!!!

21 pièces sur formica existent, les dernières complètement dans mon sujet actuel lié au lieu où j'expose cet été, l'Abbaye aux Dames à Saintes (lieu consacré depuis des années à la musique classique). Je suis encore dans le Moyen-âge et la Musique, encore pour 3 pièces dèjà commençées.

Des offrandes formicables arrivent ces jours ci, merci, j'ai un peu de réserve pour les mois futurs, mon imaginaire a matière à exister pour alimenter mon obsession créatrice.

Aprés le Moyen-âge et ses troubadours (expo dès le 08 juillet) je commence à glisser vers une rêverie liée à la mer, à la pêche et aux marins, au port également. Pour la maison de l'Oralité et du Conte, je dois réaliser 7 pièces commandes plus ou moins inspirées par des récits d'anciens marins de Capbreton ( ville à qui appartiendra cette série). Je cherche d'ailleurs comme supports à ces futures oeuvres des morceaux en bois provenant de bateaux, d'embarcations.

Je commence à rassembler des récits, contes, histoires  autour de la mer, vaste et riche sujet dans lequel je commence à plonger délicatement ( je ne sais pas nager, alors...) et cela jusqu'à debut décembre (restitution et inauguration).

La pièce 22 sur formica a même reçu le dessin d'une belle goélette pour glisser lentement sur les flots de ma rêverie maritime.

L'Ambon devrait exister cette année, c'est lent le mobilier religieux.

Tout va encore bien à la Laiterie et son laitier qui n'aime pas le lait (laid ???) a sa très bonne énergie et s'est tant mieux...

Par Pascal Daudon
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 24 mars 2014 1 24 /03 /Mars /2014 18:22

Il y a 1 mois et demi que l'exposition à Mont de Marsan est terminée, un bon projet à tous les niveaux, de quoi bien lancer l'année. Comme une rétrospective des dernières années de mon travail plastique, je commence à récolter les fruits de cette expérience. Il m'a fallu un moment pour relancer mon travail à l'atelier et savoir ce que je voulais faire dans les mois qui suivent. Continuer certaines séries, en reprendre, en commencer d'autres. Les retours étant tellement positifs (j'en suis heureux), les commentaires chaleureux sur différentes séries, les achats et belles rencontres m'ont poussé plus loin sans trop savoir où, faire des choix, se remettre dans les rails, préparer devant pour se sentir encore aventurier de ma vie, de ma recherche plastique, continuer à être un bon capitaine de mon bateau rêveur.

LES PIEDS SUR LA TABLE, la 19ème est gravée et attend sa couleur, la 20ème et la 21ème arrivent, entre temps une petite 18ème a aussi vu le jour, une nuit. Ambiance toujours médiévale et musicale, en vue de ma prochaine exposition à l'Abbaye aux dames à Saintes le 08 juillet. A la 24ème je change d'ambiance mais continue.

Je cherche des tabourets pour creer des diptyques reliés par des charnières, comme des livres ouverts. Le 30 septembre commence mon exposition à la nouvelle bibliothèque Flora Tristan à Bordeaux, une série pages serait juste mais je n'ai pas de tabourets...

je relance LES FRAGMENTS DE LA MAISON DES SONGES avec une 16ème en gestation, le retour de l'encre et du crayon, mystère !!!

Une nouvelle série pointe son bout de nez : les PEAUX DE CHIMERES, oeuvres sur cuir sur chassis bois, une nouvelle aventure, une nouvelle matière, je ne sais pas où je vais et c'est tant mieux, le croisement animalier associé au corps humain sera une constante, je ne sais que cela.

En prenant du recul sur mes dernières années de création, j'ai vraiment conscience que j'ouvre un nouveau chapitre de mon parcours d'artiste, une chance de renouveau tout en restant dans mes différents chemins explorés.

Je sais que j'ai de la chance et qu'il me faut l'entretenir, exigence de la qualité, j'y travaille et continue à apprendre, envie de continuer à étonner positivement le regardeur, je garde mon cap en bon capitaine qui cherche toujours l'ile aux trésors.

L'ambon, commande de l'église de Saint Pierre du Mont où j'ai réalisé  l'autel, devrait se matérialiser cette année, forme et visuel dans leur cohérence sont callés, encore une belle aventure...

Par Pascal Daudon
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 29 janvier 2014 3 29 /01 /Jan /2014 19:52

En voilà une bonne année qui commence, pour l'instant, que du bonheur. L'exposition à Mont de Marsan dans les anciennes halles est belle et bien reçue, il y a une semaine à cette heure ci j'étais encore dans le vernissage, un beau moment.

Je l'ai voulu comme une nécessité cette exposition, une sorte de point de vue multiple de morceaux choisis dans mes oeuvres sur les quelques dernières années, avec notamment toute la série LES PIEDS SUR LA TABLE (15 pièces gravées sur plateaux de table en formica). J'ai voulu me faire plaisir dans l'idée d'offrir un bel apperçu de mon travail plastique aux montois (habitants de Mont de Marsan, ma ville natale), je crois le projet réussi.

J'ai vécu mes 21 premières années juste à côté de ce lieu, je ne pourrai pas faire mieux, là. J'avais besoin de repasser par là, avec mon travail d'artiste, le titre de l'exposition: Tout à côté, la source... fais référence à mes origines, au confluent des rivières (mon paysage d'enfance) et au double rêve que j'ai fait après la mort de ma mère où je pouvais visiter officiellement les ruines de mon enfance, dans lesquelles je découvrais, au fond à droite, dans les gravats, une source vive et fraiche, ma source.

Cette exposition se termine le 09 février, j'y serai.

Je retrouve enfin sérieusement mon travail, ici à la Laiterie, avec la 16ème pièce de la série LES PIEDS SUR LA TABLE, je reprends mon stylet magique à pointe en tungstène, j'aime décidément graver mes sillons, ici, ambiance romane option musique car dès juillet, avec mon amie Véronique Lamare, je montrerai ces oeuvres à l'Abbaye aux Dames à Saintes, dans la salle capitulaire. Ce lieu est connu pour ses activités autour de la musique classique, alors...des instruments de musique apparaissent dans mes pièces.

Un projet se construit pour l'automne avec la nouvelle bibliothèque Flora Tristan à Bordeaux (exposition et ateliers)

Une commande pour la fin de l'année pour la Maison de l'oralité et du conte à Capbreton, sera réalisée autour et avec des récits de marins pêcheurs collectés.

L'ambon de l'église de Saint Pierre du Mont sera réalisé cette année 2014.

D'autres choses arrivent, se mettent en place, j'aime vraiment cette année...et je cherche toujours du formica.

Par Pascal Daudon
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 12 décembre 2013 4 12 /12 /Déc /2013 18:33

Les semaines ont filé, mouvement. Je sens bien que je suis dans une nouvelle période d'ouverture, dans mon travail plastique, dans la communication, dans ma façon d'être. Je n'ai jamais cessé d'être un aventurier de ma vie, à mon rythme, les choses à bouger bougent à leur vitesse, lentement mais surement, je me sens bien vivant ici et maintenant et j'aime toujours créer.

Je termine aujourd'hui la 15ème pièce sur formica de la série LES PIEDS SUR LA TABLE (avec les miens), 15 est déjà un bon chiffre, d'autres vont suivrent et depuis que je sais que l'exposition avec mon amie Véronique Lamare se fait cet été à l'Abbaye aux dames à Saintes, option formica, je vois déjà les prochaines pièces autour de la musique et de l'art roman (Musique car l'Abbaye aux Dames se consacre depuis des années à la musique classique).

Je suis heureux d'annoncer que je vais montrer mon travail dans une exposition que je désirai à Mont de Marsan, ma ville natale, dans un lieu que je côtoyais enfant, l'ancienne halle sous le théatre, à quelques mètres de mes 2 lieux de vie jusqu'à 21 ans, au coeur du centre, j'ai la sensation qu'il me faut revenir aux origines, à la source exactement pour pouvoir rayonner bien plus loin, j'en ai l'occasion dès le 20 janvier jusqu'au 9 février. Le symbolique organise, ponctue, colore, enseigne, guide ma vie depuis l'âge de 6 ans, je déroule le tapis, je sens qu'il en reste encore une bonne épaisseur.

A MdM je montrerai des grandes pièces, des formats moyens genre Les Fragments et Les Grandes Voyageuses, des disques et les Formica. 

Je retravaille sur la 15ème pièce des Fragments de la Maison des Songes, celle avec Oana, je n'étais pas heureux de comment la couleur arrivait à ce moment là, saturation et envie de prendre de la distance pour ne pas me répéter, laisser décanter, graver sur le formica, la ligne clair, une autre façon, une autre technique. L'orage a même fait que la pluie a coulé sur la pièce et a enlevé de la couleur, j'aurais pu être agacé, en colère ou autre, non, j'ai bien aimé que la nature me confirme qu'il me faudrait y revenir plus tard, là, maintenant, pour un retour à la couleur, pour l'exposition à MdM, une bonne chose et ceci en douceur, comme j'aime...

Je vais également pour cette exposition concevoir une petite série de 8 pièces sur disques pour une nouvelle section d'OUFLAND RECORDS dont je ne connais pas encore le sujet mais ça ne serait tarder.

Du mouvement autour de moi, de mon travail, de beaux témoignages, des envies exprimées de m'aider, une autre fluidité.

Je commence la semaine prochaine 2 ateliers en Pôle seniors autour de chez moi à Bordeaux, je vais faire travailler mes prochaines rencontres sur le Végétal pour une restitution finale dans quelques mois.

Il me faut trouver d'autres projets et vendre mes oeuvres et ça...c'est une autre histoire. Mais j'ai un gros moral et il faudra bien qu'un jour...un peu plus...

Par Pascal Daudon
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 21 octobre 2013 1 21 /10 /Oct /2013 18:52

Je continue à graver mes sillons dans les plateaux et rallonges en formica, la 12ème est au sol et devrait être terminée dans la semaine, 13 et 14 se préparent avec la participation de Caline D. qui en même temps fait un documentaire sur mon travail, une belle aventure sur plusieurs mois et une belle rencontre.

Pour l'instant je reste concentré sur le travail gravé sur formica,;ma technique, mes idées et les sujets se développent, j'ai encore beaucoup de marge. Aprés la série LES PIEDS SUR LA TABLE sur plateaux de table, je commence à collecter des chaises pour des pièces plus petites et incurvées, je cherche le titre.

Je vais d'un jour à l'autre commencer une nouvelle section de la série d'Oufland Records, il y aura surement l'empreinte de lettres d'alphabet et le croisement d'animaux peu classique, absurde même, les Alphabêtes.

J'attends quelques réponses de propositions d'expositions, d'ateliers de pratiques artistiques et de commandes, tout devrait se débloquer dans les semaines qui arrivent.

J'ai une bonne énergie liée à l'ouverture aux autres, je vais essayer de ne pas trop me retrancher quand le froid va arriver à la laiterie.

En décembre, je montrerai quelques pièces de la série Oufland Records au Centre d'Art Contemporain de Mont de Marsan dans le but d'en vendre quelques une, j'aime cette nouvelle série qui maintenant me semble plus intéressante, j'apprends encore et c'est tant mieux.

De nouvelles idées me chatouillent pour les mois futurs, je crois que je suis dans une bonne période de ma création, il me faut multiplier les séries et les projets...mais avec cohérence. Tout va bien pour l'instant.

Par Pascal Daudon
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 15 septembre 2013 7 15 /09 /Sep /2013 19:05

Beaucoup de choses à dire pour le mois passé. Tout va très bien ici à la Laiterie en ce passage de l'été vers l'automne.

Depuis vendredi 13, ici à la Laiterie, mon espace de liberté depuis 5 ans aujourd'hui, je montre les 9 pièces de ma nouvelle série qui me tient tant à coeur LES PIEDS SUR LA TABLE gravées sur des plateaux et rallonges de tables en formica (la 10ème est en chemin). Je montre également la série Oufland Records, les 48 sur disques en celluloïd (24 Insectes, 24 animaux marins) sur un même murs. J'ai voulu faire cette série POP et accessible par le prix, le format et les sujets, une collection où chaque pièce unique vaut 333 € (un jeu entre le 33 tours référence et mon département 33 Gironde), aujourd'hui 6 pièces ne m'appartiendront plus, j'aimerai qu'il y en ait plus, normal.

Beau vernissage, beaucoup de monde très sympathique, je ne voulais pas m'auto montrer mais avec l'aide d'une amie Nadia dont c'est le travail, la chose est faite et c'est tant mieux. Je recevrai avec grand plaisir dans les 2 semaines qui arrivent les personnes qui veulent voir ces pièces nouvelles et me rencontrer et éventuellement en posséder.

J'ai maintenant Facebook et cela me plait et me permet de communiquer avec beaucoup de personnes, connues et inconnues, de recevoir et d'informer, j'aime bien ce véhicule qui convient assez à ma vie.

En attente de réponses positives : Mont de Marsan et Saintes (avec Véronique Lamare) pour 2014, il me faut lancer d'autres projets.

Le projet de l'ambon pour l'église de Saint Pierre du Mont s'affine, mes dernières propositions sont retenues, la présence du poisson ( Ichtus) gravé sur 3 faces et le mot LE VERBE en 4 langues (latin, grec, français et hébreux).

Je cherche toujours des plateaux en formica, c'est important, je vois la série LES PIEDS SUR LA TABLE se dévellopper avec plaisir, j'apprends, m'adapte et les idées arrivent. Une belle ouverture dans mon parcours depuis des années, j'aime ce travail...

Je sens que je suis dans une bonne période, comme un renouveau, j'espère que les mois prochains me donneront raison.

Je continue LES PIEDS SUR LA TABLE et cherche l'inspiration pour les petits palimpsestes.

Vais je créer une série sur disques gravés ?

D'autres idées arrivent mais mon travail doit circuler et être acheté.

 

Par Pascal Daudon
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 18 août 2013 7 18 /08 /Août /2013 21:29

Entre quelques escapades amoureuses et culturelles le mois passé a été plein, j'y ai même vécu une expérience inoubliable ici à la Laiterie. Un vendredi rentré d'escapade les foudres humides du ciel ont déversé ce que l'on appelle des trombes d'eau à l'atelier, à l'intérieur, comme jamais.

Les seaux, les pots, les marmites, les casseroles et les bols recueillaient le divin liquide tombé du ciel trés vite et trés fort, débordant des chéneaux et envahissant quand même le sol jonché d'objets, de choses...efficacité de rigueur, sauvé le sauvable au sol, surveillé les nouvelles fuites, éponger avec des serviettes de bains, vider une des bibliothèques aux livres aillant doublé de volume (gag!), surélever des pièces terminées, d'autres en cours, sauver de vieux dessins imbibés et différents à jamais. J'ai beaucoup pensé à un capitaine de bâteau seul en pleine tempête, écopant, mouillé de la tête aux pieds, j'étais minable et excité, 3 heures comme cela à la bougie bien sur, une belle expérience personnelle...depuis j'ai déplacé mes livres et pensé à mettre en hauteur les choses...en cas.

J'ai quand même réussi à terminer la section Sous Marine d'Oufland Records avec 24 nouveaux disques aux sujets aquatiques que je montrerai le 13 septembre ici à la Laiterie avec les autres 24 Oufland de la section Insecte/Végétal en compagnie des pièces gravées sur formica, la série LES PIEDS SUR LA TABLE. 6 sont terminées et la 7ème en cours de gravure, ma technique évolue, les idées poussent, d'autres arrivent.

Je prépare mentalement la série gravée sur formica des petits palimpsestes au nombre de 35, je pense qu'il y aura des marques de tailleurs de pierre comme thème récurant et si le projet est accepté pourrait être montré l'an prochain à l'Abbaye aux Dames à Saintes, lors d'une exposition avec mon amie Véronique Lamare.

J'ai l'esprit créatif et le fait d'avoir mis en réserve mes grandes pièces trés colorées me fait un bien fou et me laisse de la place pour d'autres façons, d'autres pistes...que je prends.

Ma ville natale ( Mont de Marsan ) voudrait montrer mon travail mais ceci ne peut se passer que dans de bonnes conditions et avec une bonne communication, j'y crois mais suis vigilant, je n'ai pas de chance avec cette ville mais ce n'est pas une raison pour ne pas casser "le sort", je réclame une belle exposition conséquente, j'ai tout ce qu'il faut pour cela et peut créer de nouvelles pièces pour l'occasion.

Pour l'instant je me concentre sur le 13 septembre, créer et préparer le lieu et la communication avec Nadia.

Par Pascal Daudon
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 7 juillet 2013 7 07 /07 /Juil /2013 22:32

J'ai mis longtemps à trouver vraiment le chemin d'Oufland Records après plusieurs tentatives plus ou moins concluantes (manque de sujets précis). Mais me voilà dans la place, parti pour une autre section de la série, après les 24 InsecteVégétal (que l'on peut voir maintenant en images depuis quelques jours ici avec 5 autres pièces) j'attaque la section Sous Marine pour normalement 24. Les 6 premières sont presque terminées, les fonds des 6 prochaines prêtes à recevoir leurs sujets maritimes. Je m'amuse, j'explore les fonds sous marins, les animaux croisent les algues, les coraux et autres formes des grands fonds, de nouvelles options s'offrent à moi.

Je montrerai ces Oufland Records chez moi le 13 septembre avec Les Pieds Sur la Table (5 terminés (voir ici) et 6 autres arrivent). Cet été sera sur Formica et sur Celluloïd. Demain je pars quelques jours dans les Landes et je vais essayer de graver dans mes déplacements, je prends LPSLT 6 dans mes bagages.

Le projets Graines de Pères est terminé depuis hier avec une grosse journée où j'ai pu montrer les 4 portraits végétal en parallèles avec les oeuvres faites par les 4 papas sur un souvenir lié au végétal. Un beau projet, de belles rencontres, mais tout cela pour quelques heures à montrer et pour si peu de personnes, quel dommage !!! Une expérience de plus, j'espère pouvoir retravailler avec cette association (La Maison de Nolan), je ne regrette rien, il faudrait réajuster et trouver des financements, pas facile.

Il me faut également m'occuper de l'Ambon (croquis, maquette), je vais me concentrer là dessus ces jours-ci.

Il me faudrait également trouver quelque argent, des commandes et achats sont prévus et j'attends des réponses pour d'autres projets. Je re prospecterai dès septembre pour lancer et relancer, mais pour l'instant, je crée.

Oufland Records me demande, c'est l'été mais jamais les vacances. D'autres idées me chatouillent mais je dois rester concentré sur les 2 séries en cours.

Très bonnes vacances...

Par Pascal Daudon
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés